Quels sont les différents types de planning ?

4

Lire également : Comment faire comprendre à quelqu'un qu'il parle trop fort ?

Le terme « planification familiale » désigne généralement les méthodes par lesquelles les femmes peuvent contrôler leur capacité de concevoir. Souvent, la planification familiale se réfère aux contraceptifs hormonaux tels que la pilule, les contraceptifs injectables, les implants. Les préservatifs, les éponges contraceptives, les diaphragmes et les spermicides sont aussi souvent utilisés comme méthodes de planification familiale. Enfin, la planification naturelle de la naissance, également appelée méthode rythmique, ne nécessite pas de pilules, d’hormones ou de dispositifs. Au contraire, les femmes surveillent leur cycle menstruel et s’abstiennent de rapports sexuels dans la période où la conception se produit plus souvent .

Lire également : Comment construire un planning ?

I — Les avantages de la planification familiale

Voici les principaux avantages de la planification familiale :

1. Bénéfique pour la santé des femmes et les hommes

Certains types de planification familiale à l’aide de contraceptifs sont bénéfiques pour la santé des femmes. Par exemple, les pilules contraceptives, les anneaux hormonaux vaginaux et les plaques hormonales rendent les cycles menstruels plus réguliers et réduisent les crampes menstruelles.

Éponge contraceptive Ils réduisent également le risque pour une femme d’avoir un cancer de l’ovaire et de l’utérus, de contracter une maladie inflammatoire pelvienne, de développer des kystes et d’anémie. En outre, l’utilisation de préservatifs masculins et féminins réduit le risque de maladies sexuellement transmissibles.

2. L’écart entre les grossesses est adéquat

La planification familiale permet aux couples de mettre les écarts désirés entre les grossesses. Par exemple, un couple peut vouloir attendre d’avoir son deuxième enfant jusqu’à ce que son premier enfant aille à la maternelle ou qu’il ait un foyer plus grand ont. Il garantit également au corps d’une femme assez de temps pour récupérer pour une nouvelle grossesse.

3. Le risque de grossesse non désirée est réduit

Pour les femmes et les couples qui ne veulent pas d’enfant, la planification familiale réduit le risque de grossesse. Par exemple, lorsqu’ils sont utilisés correctement, les pilules contraceptives ont une efficacité supérieure à 99 % et les préservatifs ont une efficacité de 98 % dans la prévention de la grossesse.

La planification familiale réduit le nombre de grossesses chez les adolescentes et chez celles qui ne peuvent pas se permettre de prendre soin d’un bébé.

4. Protège contre les maladies sexuellement transmissibles

L’utilisation de préservatifs masculins et féminins peut être très utile pour protéger les femmes et les hommes contre les infections sexuellement transmissibles.

En utilisant des contraceptifs et des pilules appropriés pour prévenir les grossesses non désirées, on peut prévenir les maladies sexuellement transmissibles mortelles telles que la syphilis, le sida, etc. qui touchent à la fois les hommes et les femmes. Des études ont également montré que la capture de maladies sexuelles entraîne également des pertes sur votre santé physique.

5. Réduit le risque de mortalité infantile

Selon l’OMS, maintenir un écart entre deux enfants réduit le risque de décès prématuré du nouveau-né. Les écarts entre l’accouchement aident les mamans à revenir à une santé normale et à restaurer les nutriments perdus pendant la période de la grossesse. Cependant, quand une mère tombe enceinte d’année en année, elle ne fournit pas suffisamment de nutriments à l’enfant en pleine croissance à l’intérieur.

II — Inconvénients de la planification familiale et ce qu’il faut faire

1. La planification familiale peut présenter un risque pour la santé

Certains types de contraception causent des problèmes de santé pour les femmes et les hommes, comme les allergies aux spermicides ou au latex. Pour certaines femmes, les contraceptifs oraux peuvent entraîner la perte de cheveux et le gain de poids, et l’utilisation de diaphragmes peut conduire à des infections des voies urinaires.

Les femmes devraient donner des antécédents médicaux complets lorsqu’elles consultent le type de planification familiale qu’elle devrait adopter afin de réduire le risque de problèmes de santé.

2. Les méthodes de planification familiale sont rarement efficaces à 100%

En dehors de l’abstinence, il n’y a pas de méthode de contraception, y compris la méthode naturelle, qui est complètement efficace. En conséquence, les couples peuvent être déçu si la femme devient enceinte de façon inattendue.

Les couples qui ont une activité sexuelle devraient toujours prendre en compte la possibilité d’une grossesse inattendue. Il est également conseillé d’utiliser une méthode double, telle que, par exemple, des pilules et des préservatifs.

3. Enceinte immédiatement après l’arrêt de l’utilisation de l’horaire La famille est rare

Les femmes qui arrêtent de prendre des pilules contraceptives ou qui arrêtent les injections de pilules contraceptives peuvent ne pas être en mesure de tomber enceinte immédiatement.

Dans certains cas, il peut prendre des mois pour devenir enceinte, en fonction de la régularité du cycle menstruel d’une femme. Par conséquent, les couples doivent être flexibles et comprendre que la grossesse n’est pas toujours prévisible.

4. Certaines méthodes sont coûteuses

Certains types de contraceptifs sont chers, donc certaines femmes ou couples ne peuvent pas se permettre de les acheter.

5. D’autres exigent trop de temps et d’attention

D’autres ont besoin d’un spécialiste qualifié pour les mettre, observation minutieuse et suivi.

  • Dans tous les cas, les avantages de la contraception sont supérieurs aux inconvénients. Parlez-en à votre médecin pour choisir la méthode idéale pour vous.