Des aliments à ne jamais laver avant de les savourer

305

Souvent considérée comme une norme d’hygiène, la pratique de laver fruits et légumes avant la consommation soulève des questions. De la pomme à la tomate et de la salade au riz, de nombreux aliments font partie de cette liste. Toutefois, est-ce une règle universelle ? Loin d’être systématique, le lavage peut parfois être superflu voire contreproductif. En fait, il n’est pas toujours indispensable de laver les aliments avant de les cuire ou de les manger. Cela concerne quelques aliments.

Le poulet

En tête de la liste des aliments à ne jamais laver, le poulet occupe une place notable. Bien que l’idée de laver un poulet cru puisse sembler intuitive, il faut comprendre que cette pratique est déconseillée. 

A lire en complément : 3 idées pour tenter de gagner de l’argent avec votre téléphone

Le poulet cru est délicat et déjà porteur de nombreuses bactéries dans sa chair. En le lavant, vous favorisez la propagation des bactéries sur toute sa surface. Ces micro-organismes ne sont pas toujours sensibles à la chaleur. Ils peuvent survivre à la cuisson, cela présente des risques sanitaires tels que la salmonellose ou E. Coli. Si le nettoyage est nécessaire, optez plutôt pour un rinçage à l’aide d’un jus de citron ou du vinaigre.

Vous trouverez d’autres astuces concernant le poulet sur https://www.fimina-mag.fr/conso/ !

A lire également : Comment évolue le salaire d'un chauffeur poids-lourd avec l'expérience ?

Les œufs

De manière similaire au poulet, il est fortement déconseillé de laver les œufs pour des raisons bien fondées. Contrairement à une idée répandue, la coquille des œufs n’est pas totalement imperméable, mais plutôt poreuse. 

Lorsque vous nettoyez vos œufs, vous endommagez le film protecteur les enveloppant. En exposant la coquille à l’eau, vous risquez une prolifération bactérienne. Cela concerne notamment la salmonelle. Évitez ce danger en évitant de laver vos œufs. Si la coquille est légèrement souillée et que cela vous préoccupe, privilégiez le brossage délicat avant de les ranger ou de les casser pour votre petit-déjeuner.

Les champignons

Après avoir acheté des champignons au marché, il n’est pas rare de les trouver encore couverts de terre.  Cela peut être répulsif. La réaction instinctive consiste à les laver abondamment pour les débarrasser des impuretés. 

Cependant, laver des champignons frais peut avoir un effet similaire à celui d’une éponge absorbe l’eau. Cela les rend fade et moins attrayants dans les recettes. En général, les champignons du marché ont subi une pasteurisation pour les rendre déjà relativement propres. Toutefois, une astuce consiste à couper le pied et à brosser délicatement la tête pour éliminer d’éventuels résidus pour éviter toute trace de terre.

Les oignons

Les oignons sont déjà enveloppés dans une peau épaisse, ils nécessitent un épluchage avant d’être tranchés. Cela libère ainsi leur saveur sans les larmes. Ce geste éliminant la peau extérieure, vous dispense du lavage. D’ailleurs, toute saleté potentiellement présente reste à la surface. Toutefois, pour minimiser l’effet sur les yeux, un trempage optionnel dans l’eau est recommandé. Cette astuce s’applique également :

  • Aux échalotes
  • À l’ail

Les avocats

Derrière sa peau noire et granuleuse, l’avocat offre une protection naturelle. Grâce à sa densité, la peau agit comme une barrière efficace contre les agressions extérieures et les pesticides pour rendre le lavage superflu. 

De plus, évitez tout risque de noircissement accéléré en sautant l’étape du lavage. Coupez et dénoyautez simplement l’avocat pour savourer ses délices en toute sécurité !