Quel type de licenciement existe ?

116
licenciement

Être employé dans une entreprise, qu’elle soit privée ou publique, c’est être prêt à se faire licencier à tout moment. Même s’il est possible de contester la décision de son employeur, certains types de licenciement existent bel et bien et sont approuvés par la loi. Desquels, s’agit-il concrètement ? Élément de réponses ici.

Le licenciement pour motif personnel

Il est d’abord possible de se faire licencier pour motif personnel. Dans ce cas, c’est l’employeur qui évoque la raison de son choix. Il peut décider de le faire à tout moment à condition que le motif avancé soit réel et sérieux. En effet, il peut arriver qu’il s’agisse d’un acte de vengeance lié à des faits en dehors du cadre du travail.

Lire également : Pourquoi avoir recours à un avocat en droit d'affaires ?

Dans ce cas de figure, le licenciement n’est pas autorisé. Cette situation se produit lorsque l’employé se fait renvoyer par exemple pour avoir dénoncé des actes de corruption ou de fraude fiscale. Il en est de même s’il est licencié pour avoir refusé de subir un harcèlement de tout genre.

Le licenciement pour faute

Ce type de licenciement intervient lorsque l’employé commet une ou plusieurs erreurs dans l’exercice de ses fonctions. Il peut s’agir d’une faute plus ou moins grave qui a eu des conséquences sur l’entreprise et sur son développement. Dans ce cas, l’employeur est parfaitement en droit de mettre fin au contrat de travail.

A lire aussi : Les informations utiles à avoir sur le dépôt de brevet

Les conséquences après le licenciement, varient en fonction de la nature de la faute. Il peut arriver qu’elle soit volontaire et faite dans le but de nuire à l’entreprise. Il n’est donc pas impossible que l’employeur engage des poursuites et exige d’être dédommagé.

Le licenciement sans faute

Il est aussi possible de se faire licencier sans avoir commis de faute dans son travail. Si l’employeur juge que le profil de son employé n’est plus adapté au poste, il peut mettre fin au contrat qui les relie. Toutefois, afin d’éviter le licenciement abusif, il est indispensable d’apporter des preuves concrètes du caractère inapte du travailleur.

Le licenciement pour motif économique

Dans certains cas, la raison du licenciement peut être l’argent. Il n’est pas rare qu’une entreprise traverse des périodes de crise. Les dirigeants n’ont pas d’autres choix que de diminuer les charges pour éviter la faillite. La solution la plus simple est alors de se débarrasser des employés qui ne sont pas indispensables.

Cependant, la loi du Travail protège désormais un peu plus les employés dans ce genre de situations. En effet, avant de pouvoir recourir à ce type de licenciement, il faut que la situation économique de l’entreprise respecte certaines conditions.

Retenez qu’il existe quatre grands types de licenciement dans le monde professionnel. Il est possible de se faire renvoyer pour raison économique, personnelle ainsi que pour avoir commis une faute ou non.